La Respiration

La Respiration,

comme seule fonction physiologique à la fois autonome et consciente, devrait être ajustée à chaque situation, à chaque séquence de vie.

Respirer en conscience, permet
de mieux observer nos sensations, véritables baromètres de notre état d’être.

Respirer en conscience, c’est aussi se connecter à nos émotions, savoir les décoder, les accueillir pour adapter notre action.

Respirer en conscience c’est pouvoir nous réassocier au corps pour mieux comprendre
ses messages, ses besoins, et accorder nos choix de vie.

Respirer en conscience c’est aussi et surtout agir positivement sur notre santé.

De la première inspiration du nouveau-né au dernier souffle du mourant, la magie de la vie opère au rythme de la respiration qui, à l’instar d’autres fonctions physiologiques en charge de notre survie – battements cardiaques, digestion… -, est autonome. Si la respiration a un statut particulier parmi ces processus, c’est qu’elle peut aussi être consciemment et facilement influencée, offrant de la sorte un accès privilégié à l’ensemble de notre physiologie et de notre système nerveux. Ce faisant, nous pouvons tous largement contribuer à notre santé, à notre performance et à notre longévité.

{

« Respirer. En inspirant, je calme mon corps. En expirant, je souris. Quand je m’établis dans l’instant présent, je sais que c’est un merveilleux instant.  »

Thich Nhât Hanh 

Ce n’est alors pas un hasard si les pratiques ancestrales de préservation de la santé (QI Gong, Taï Chi, Yoga, Méditation…), les arts martiaux de tous horizons, et l’ensemble des disciplines sportives considèrent la respiration comme un pilier que chaque pratiquant doit apprendre, développer et maîtriser pour espérer atteindre son plein potentiel.

Les possibilités de jouer consciemment avec les quatre temps de la respiration – inspire – rétention après l’inspire – expire – rétention après l’expire – sont infinies, et permettent de déclencher des réponses adaptatives au niveau physique, émotionnel et mental, qu’il est bon de réapprendre.

L’occasion de se rendre compte que l’outil le plus efficient pour nous accompagner tout au long de notre chemin de vie est aussi le plus accessible.

Si la respiration est source de vie, c’est qu’elle permet à nos cellules de produire l’énergie dont notre organisme a besoin pour fonctionner.

Bien comprendre l’ensemble des mécanismes de la respiration, savoir comment notre physiologie peut être influencée par une bonne ou une mauvaise respiration, identifier les liens et interactions entre respiration et système nerveux sont autant d’éléments qui favorisent la mise en place d’une pratique régulière, et adaptée, de la respiration consciente.

Tout l’intérêt de cette pratique réside dans le fait qu’elle peut nous accompagner du lever au coucher, sous forme d’exercices simples et variés qui agissent positivement sur notre énergie, notre bien-être, notre santé et notre concentration, et nous permettent de gérer efficacement nos émotions, nos douleurs et notre stress.

J’intègre systématiquement différentes techniques de respiration dans mes séances de formation et de coaching pour que chacun puisse se reconnecter avec cette fonction physiologique aussi simple que puissante.

Mon Approche de la Respiration
se présente sur trois axes :

Mecanique

Respiration Externe

Biochimique

Respiration Interne

Syst. Nerveux

Respiration Consciente

Respiration externe 

Comment optimiser les aspects mécaniques et cinétiques de la respiration en améliorant l’efficacité technique, la qualité des différents groupes musculaires impliqués, et la mobilité articulaire.

Respiration interne

comment assurer une bonne diffusion de l’oxygène dans les tissus tout en installant un mouvement respiratoire dont l’amplitude et la fréquence sont optimums.

Régulation sur système nerveux autonome

Comment utiliser la respiration pour connecter l’état physiologie, émotionnel, mental, spirituel dans lequel je me trouve et comment le modifier en fonction de mes besoins du moment.

Vous le comprenez, la respiration rejoint en cela le coaching dans son objet et son efficacité. Elle permet également de mettre en évidence des schémas d’action et de réaction et de favoriser leur transformation.

X