Accompagnement CORPORATE

Accompagnement corporate

« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » Albert Einstein

Une équipe est bien plus qu’une somme d’individualités et de talents.

La performance collective ne dépend pas tant des individus que de la qualité de leurs interactions et de l’adéquation entre l’organisation, les projets et les résultats attendus avec les ressources disponibles.

Pour faire un parallèle avec le sport, il s’agit davantage de bien définir la feuille de match (définition des rôles et des interactions possibles en fonction des forces en présence) et les tactiques (qui fait quoi, où, comment, quand et avec qui) que de recruter les meilleurs joueurs de la planète. Autrement dit, pour reprendre la citation d’Einstein, l’enjeu est de mettre les poissons dans une situation où ils pourront nager le mieux possible, et de placer les singes dans un contexte qui leur permettra de grimper aux arbres en utilisant pleinement leur agilité.

Le bonheur et la connaissance de soi
comme sources de performance

Aujourd’hui, les études scientifiques démontrent que le bonheur est vecteur de performance et de réussite, et non pas que le bonheur est une conséquence de la performance et de la réussite. Le bonheur proviendrait pour 50 % de nos gènes, pour 40 % de nos choix de vie (le sens que l’on donne à notre vie, nos engagements, les rencontres que l’on fait, notre aptitude à être heureux dans notre travail, notre activité) et pour 10 % seulement des conditions extérieures (le pays dans lequel on vit, notre milieu social).

{

« Il n’y a pas de recette au bonheur, chacun doit découvrir qui il est et ce pour quoi il est fait. Ce qu’on appelle en psychologie le processus d’individuation, c’est-à-dire aller chercher au-delà de tous les conditionnements sociaux, culturels et d’éducation qu’on a reçus, si, au fond, on est vraiment à sa place »

Frédéric Lenoir

Pour 40 % donc, le bonheur, et indirectement la performance, dépendent de notre capacité à aligner nos choix de vie avec notre nature profonde, avec notre manière singulière, et unique, d’agir et d’interagir avec notre environnement. Il en va de l’individu comme de l’équipe à laquelle il appartient. Le premier, comme le second, est un système vivant animé d’une nature propre qui, une fois connectée, comprise et acceptée, rend possible l’accès à son plein potentiel. Ainsi la connaissance et l’acceptation de soi sont des leviers majeurs de performance individuelle et collective.

ET la motivation?

En 2013, un sondage mondial (27 millions d’employés dans 195 pays), mené par l’institut Gallup, a qualifié et quantifié l’engagement des salariés selon trois catégories :

  • les engagés, qui contribuent fortement à la performance de l’entreprise, qui innovent, créent de la valeur, vont au-delà des résultats attendus ;
  • les activement désengagés, qui sont non seulement malheureux et improductifs, mais qui propagent la négativité au sein de l’entreprise, contestent l’autorité des managers et sabotent les projets et initiatives ;
  • les neutres, qui remplissent leur mission, en faisant le minimum requis.

Les résultats sont sans appel, avec de grandes disparités selon les pays. La France se place au dernier rang des pays européens en termes d’engagement, avec seulement 9 % de salariés engagés et 26 % de salariés activement désengagés. Les États-Unis sont au premier rang mondial, avec 30 % de salariés engagés, et 18 % d’activement désengagés.

L’un des principaux enseignements que nous apporte l’enquête Gallup est l’impact de la relation entre le manager et son collaborateur sur l’engagement de ce dernier. Les salariés les plus engagés répondent positivement aux affirmations suivantes : « Je ressens que je peux échanger avec mon manager sur des sujets extra-professionnels », et « Je ressens que je peux aborder mon manager sur n’importe quel sujet ».

Il est donc question de créer un environnement porteur, ouvert, collaboratif, où le manager saura faire confiance à ses collaborateurs, leur permettre d’exprimer leur potentialité et leur créativité, et leur donner la possibilité de coconstruire et coproduire.

Chacun devra être en capacité d’actionner pleinement les trois leviers du bien-être que sont 

(1) la contribution positive, à l’environnement et aux projets

(2) la possibilité de croître, c’est-à-dire de progresser, d’apprendre, de se développer et

(3) le relationnel harmonieux,

ou être suffisamment aligné avec sa nature profonde pour s’autoriser à les rechercher ailleurs.

La connaissance de soi est également un outil qui permet de définir ce que l’on peut accepter ou pas.

Mon approche ?

Lorsque j’accompagne une équipe dans son développement, je m’attache, comme en coaching individuel, à aborder les trois dimensions : corps, cœur, mental.

Ne soyez donc pas surpris si je vous propose, en introduction d’une journée de séminaire, de (re)découvrir et de pratiquer la respiration, et/ou de se mettre en mouvement selon des techniques inspirées du yoga. L’utilisation du corps, la mise en énergie dans la détente et la joie, l’apprentissage de rituels sources de bien-être et de santé, font partie intégrante de mes interventions, pour le bien de tous.

Je m’appuie ensuite sur la connaissance de soi. Le principe est d’accompagner les membres de l’équipe vers la compréhension et l’acceptation de leur fonctionnement préférentiel à travers la découverte du type de personnalité de chacun (MBTI®, ACTION TYPES®).

Cette séquence se fait généralement en groupe sous forme de mises en situation et d’exercices qui favorisent l’émergence des différences qui existent entre les individus, et dans le même temps, la mise en évidence de leur complémentarité.

La compréhension et l’acceptation de l’autre sont ainsi grandement facilitées et il devient aisé d’optimiser la construction d’une équipe pour un projet donné, dans le respect de son fonctionnement intrinsèque.

Enfin, en fonction des besoins et des attentes identifiés, je vous accompagne pour développer la performance du groupe sur des thèmes tels que :

  • la mise en place et la réalisation de projets (définir la « feuille de match »)
  • la communication
  • la gestion de conflit
  • la mise en œuvre du changement
  • la définition du sens et de la raison d’être de l’équipe, du projet, de l’entreprise

L’exploration de ces thèmes, en se basant sur la parfaite compréhension des ressources individuelles, permet d’ancrer durablement les fonctionnements nouvellement acquis à travers leur mise en application immédiate, dans un environnement porteur et bienveillant.

Au-delà des techniques apprises, c’est véritablement la capacité des individus à s’appuyer, de manière optimale, sur leurs forces et leurs schémas de fonctionnement propres, qui fait la différence. La dynamique de l’équipe en est changée. Chacun prend soin de mettre en place les conditions nécessaires à l’expression de son talent et de celui des autres.

Vous souhaitez mettre en place un atelier au sein de votre organisme ou ou en groupe ?

X